lundi 11 septembre 2017

Les Passeurs de Lumière, T.1 Un ange passe de Blandine P. Martin

Londres, été 2014.
Simple serveuse de la meilleure sandwicherie du quartier universitaire dans lequel elle habite, Elisa Parker, 27 ans, mène une vie paisible et banale. Dotée d’un tempérament discret, la jeune femme masque son manque de confiance par un humour sarcastique qui exaspère son entourage. Un événement vient bouleverser l’ordre des choses et lui permet d’accéder à une dimension dont elle n’aurait jamais pu imaginer l’existence : entre le monde des vivants et celui des morts se trouve celui des Passeurs de Lumière.
Plus qu’une simple mission, c’est une véritable destinée qui se dessine dans son existence. Aidée par Jared, son Protecteur, elle va devoir assumer le poids de cette nouvelle responsabilité, dont beaucoup d’âmes dépendent.

Mon avis

Le résumé de ce roman m'a tout de suite attirée et j'étais curieuse de découvrir ce monde des Passeurs de Lumière. Je ressors de ma lecture un peu déçue et frustrée...

Etant donné que ce n'est que le premier tome, j'espère que l'univers sera plus développé sur les prochains. L’idée de base des passeurs est intéressante et originale mais elle manque de consistance et de cohérence. Les passeurs sont une espèce d'anges chargés de faire passer les morts de l'autre côté et d'exaucer leur dernier souhait. Ayant ma propre vision de l'au-delà plutôt par des témoignages d'EMI ou des canalisations médiumniques, j'ai eu un peu de mal avec certains points et pour moi leur monde ressemble beaucoup trop au nôtre pour être crédible et les personnages se comportent comme des êtres humains vivants. Il y a beaucoup de questions sans réponses qui mériteraient d'être développées et étoffées.
Cependant les personnages m'ont plu. Elisa est une jeune femme de caractère, elle est curieuse de savoir où elle débarque avant d'accepter la mission de passeur ; mais justement alors que cette curiosité aurait pu être exploitée en nous fournissant beaucoup plus d'éléments sur cet univers, ce n'est pas le cas, dommage ! On suit son apprentissage et l'appropriation de ses nouvelles capacités, mais je les ai trouvés trop vite gommés par la romance.
Jared remplit bien sa mission, le Protecteur porte bien son nom, il est mystérieux et ne dévoile ce nouveau monde à sa Protégée qu'au compte-gouttes.
Nous sommes les spectateurs de leurs sentiments, on les voit évoluer, se transformer bien avant eux et on les sent courir au devant des ennuis !
Les autres passeurs forment un groupe sympathique et diversifié, on s'attache à ces personnages qui ont vécu tant de choses...

Une petite déception car le côté romance impossible a trop pris le pas sur le paranormal à mon goût
Je suis tout de même curieuse de lire les tomes suivants pour voir si mes attentes seront comblées !

mardi 5 septembre 2017

Chloé et son oeuf de dragon d'argent de Maryse Pépin

Collection Seyrawyn Junior Les Dragonniers
N°6 A l'écoute de la nature

Suite à la visite d'un centre de recyclage, Chloé et Samuel se lancent dans une aventure magique avec un oeuf de dragon d'argent, un druide des éléments de la nature. Ensemble, ils découvriront les étonnantes sciences de l'environnement et quelque chose de beaucoup plus...mystérieux !

Mon avis :

Ce livre est le numéro 6 d'une collection de 10 aventures "magiquement positives".
Ils peuvent se lire dans le désordre puisque chaque numéro traite d'un oeuf de dragon d'une certaine couleur et aux propriétés particulières.
J'ai rencontré cette auteur québécoise étonnante au cours d'une visite aux Fabuleux Grimoires des Médiévales de Bourg en Gironde. Car en plus d'être auteur, elle fait vivre ses livres en donnant la possibilité d'acquérir un oeuf de dragon et elle tient le registre des serments des dragonniers !!

Ce mini-roman illustré est très bien conçu et idéal pour le public ciblé (7-10 ans).
Il se compose de chapitres courts, les éléments importants à retenir sont en gras, les illustrations confirment l'essentiel à retenir, il y a même un index des mots étoile * qui sont expliqués à la fin du livre. Les astuces de dragon à la fin rappellent ce qui a été appris.
Dans ce numéro, Chloé apprend les éléments de la nature : l'eau, la terre, le feu et l'air grâce à ses observations scientifiques et à son oeuf de dragon...
Elle comprend également l'importance et l'intérêt de réduire, recycler et valoriser ses déchets.
C'est ludique, pédagogique, avec une touche de magie et de fantastique qui permet de mieux faire passer les idées.

jeudi 24 août 2017

Tu verras les âmes se retrouvent toujours quelque part de Sabrina Philippe

Elle est encore jeune, un peu connue, mais déjà lasse. Elle parle d'amour sur les plateaux de télévision, donne des conseils éclairés, mais peine à trouver du sens à sa propre histoire. Ses pas la guident malgré elle vers l'île Saint-Louis près de laquelle elle a emménagé après une rupture difficile. Dans un café de l'île, où elle a pris l'habitude de commencer ses journées, elle fait une rencontre qui va bouleverser sa vision du monde, de l'amour, et qui changera sa vie à jamais.  
Elle a les cheveux blancs et les yeux clairs. Elle était journaliste. Elle a cherché l'amour dans les bras d'hommes qui l'ont plus ou moins aimée, jusqu'à ce que l'évidence d'une rencontre éclipse toutes les autres. Dans un café de l'ile Saint-Louis, elle est venue trouver la jeune femme qui parle d'amour pour lui transmettre son secret.  
Lui a des boucles brunes et un regard noir. Il habite le même présent qu'elle, mais se souvient de temps anciens où ils se sont déjà rencontrés. Il sait qu'il ne peut pas l'aimer dans cette vie là, ou elle en mourra encore. Leur amour est au-delà de l'amour car elle et lui sont âmes soeurs. Ils se sont retrouvés dans ce café de l'île Saint-Louis, mais ils devront attendre encore toute une vie avant leur dernier voyage.

Mon avis :

Déjà quelques mois que je l'ai lu, et toujours difficile de poser les bons mots dessus...
Le résumé en dit déjà presque trop !
J'ai été happée dès le début par la magnifique note de l'auteur qui présente l'histoire, et la suite n'a fait que confirmer cette belle écriture fluide et poétique.

Ces 3 personnages intimement liés n'ont pas de noms, et il n'y en a pas besoin, cela ne fait que renforcer l'universalité de cette histoire.
Chaque chapitre est intitulé par une phrase poétique que l'on comprendra plus tard.
2 histoires de rencontres : la première est la rencontre de ces 2 femmes, la jeune coach en relations amoureuses qui se reconstruit, et la plus âgée qui va lui raconter son histoire. Et quelle histoire !! Celle de sa rencontre avec cet homme, qui est une évidence, mais qui sera douloureuse et compliquée. Quand elle aura les réponses à ses doutes et à ses questions, tout sera plus clair et elle pourra de nouveau avancer, réveiller tous ses sens et apprendre à devenir qui elle est.
Les thèmes des âmes soeurs, des vies antérieures, du destin, du hasard, des signes, de la transmission, du chemin de vie sont merveilleusement mis en scène dans ce roman magique, poétique qui en fait un formidable livre d'ouverture du coeur et de l'esprit.
L'épilogue retrace les légendes, les contes, les témoignages qui parlent des âmes soeurs et décrivent tous des caractéristiques communes depuis toujours, comme une confirmation de l'histoire que l'auteur vient de nous exposer.

Un roman initiatique au-delà du temps, au delà des mots, qui n'est pas un coup de coeur pour moi, qui est au-delà, une histoire qui parle à mon âme 💓

Extraits :

"Ta lumière révèle ma lumière, c'est en te cherchant que je me suis trouvée."

"L'authenticité d'un instant met souvent en lumière la facticité des autres."

"Comprendre, voilà ce que notre esprit essaye de faire lorsqu'il ne trouve pas de raison, lorsqu'il la perd. Nous voulons comprendre, trouver une logique, un sens pour mettre fin aux divagations de l'âme, à ce qui nous échappe. Ce n'est que lorsque j'ai cessé d'insister que tout est devenu clair. Car la compréhension ne sert jamais l'essentiel, seulement le dérisoire."

"Cette attraction était si forte. Je ne peux pas la comparer à un coup de foudre ou à un état amoureux, c'était au-delà."

"J'étais enfin là où je devais être, auprès de celui avec qui je devais être."

"En sa présence, je trouvais ma complétude parfaite. Voilà, c'était cela être près de lui, transcender le réel pour le rendre sacré par la seule friction de nos deux âmes."

"C'était bien de la peur qu'elle avait éprouvée dès la première seconde de cette rencontre improbable, de la peur. La peur d'avoir à survivre sans lui dans un monde où il lui manquait déjà bien avant qu'elle ne le connaisse."

"Ma moitié d'âme ? Ces mots agirent comme un détonateur, comme la clé d'un code qui rendait enfin lisible des mois de doutes, de questionnements absurdes."

"Enlevez la peur, le jugement, l'ego, enlevez tout ce qui parasite vos pensées, et vous verrez, pour vous-même comme pour les autres. Votre âme vous parle, en permanence, mais vous ne l'écoutez pas, et pourtant elle a les réponses à toutes vos questions. Les signes vous orientent, chaque jour."

"Seule la souffrance nous oblige à apprendre et à nous transformer."

"Vouloir ne change rien. Toute notre vie, nous voulons. L'espoir entretient le feu de de notre volonté, alors qu'il n'y a qu'une attitude qui soit juste, c'est accepter."





Les Lionnes de Venise T.1 de Mireille Calmel





 Venise, campo Santa Fosca, octobre 1627. Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime ? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus rouée des espionnes de la cité des Doges, est venue faire reproduire une étrange gravure.
Lucia est décidée à percer cette énigme et à sauver son père. Dans une quête effrénée, elle s'immisce parmi les puissants, se mêle au bal des faux-semblants du carnaval, s'enfonce dans les arrière-cours des palais. Une Venise fascinante, oppressante, où le pouvoir se confond avec l'amour, où les étreintes succèdent aux duels et les baisers aux complots.
Dans ces bas-fonds de la cité lacustre, amis et ennemis avancent masqués. Lucia joue de ses charmes, de son épée, de son poignard aussi qu'elle porte au mollet. Elle ruse, croise le fer avec Giorgio Cornaro, le fils du doge, homme corrompu et dangereux, prête à tout pour découvrir la vérité sur cette gravure dont tous, à Venise, sont convaincus qu'elle recèle le secret du pouvoir absolu.

Mon avis :

En grande fan de Mireille depuis le début, je ne pouvais pas passer à côté de ce nouveau roman historique !
J'ai donc replongé avec délice dans les méandres des incessants rebondissements de cette nouvelle histoire.

L'intrigue se déroule sur une semaine environ, il se passe donc beaucoup de choses en peu de temps.
Lucia est une héroïne courageuse, déterminée, prête à tout pour sauver son père. Elle devra apprendre très vite les jeux de pouvoir et de séduction mais ce n'est pas facile de savoir à qui elle peut ou non faire confiance.
Les complots et les trahisons sont aussi nombreux que les masques de carnaval !
Loin de la belle Venise de carte postale, Mireille nous fait découvrir la cité de 1627 : sombre, pleine de mystères, de fourberies, de vices. C'est un personnage à part entière ! Elle nous montre ce qui se cache derrière le masque des apparences trompeuses de Venise. Cette symbolique est omniprésente dans le roman.
Les puissants se permettent tous les excès les soirs de carnaval, cachés derrière leurs masques ou les murs de leurs villas.
Certains secrets nous sont révélés, d'autres sont à peine esquissés et nous laissent dans l'attente du tome 2.
Comme toujours, Mireille Calmel s'est inspirée de personnages historiques réels, elle nous décrit avec précision les rues et les canaux de la Venise du XVIIème siècle, ainsi que la vie et les moeurs de cette époque, avec cette part de mystère et de magie sur laquelle chacun pourra échafauder ses théories en attendant les révélations...
Cette gravure qui fait courir tant de monde est aussi réelle et elle nous en donne une reproduction au début du livre, ce qui permet de nous en faire une idée.


Encore un très bon roman historique avec une héroïne forte au caractère bien trempé comme on les aime, merci Mireille :) !

Au bonheur des dames, experts en délices de Elen Brig Koridwen


Episode 1 : Ah, les hommes !

 Après un mariage de cauchemar, Louise s'est retrouvée sur la paille. Mais elle n'est pas à court de solutions, ça non ! Elle a même une idée fumante. Il ne lui reste plus qu'à persuader son oncle de la financer. Ça tombe bien, ce vieux polisson n'est pas du genre coincé. Pourtant, le pauvre oncle Julien va vraiment tomber des nues...
Hymne impertinent à la liberté des femmes, cette comédie pétillante et sans tabous vous est proposée sous forme de courts épisodes, comme des bouchées gourmandes. Amusez-vous bien !...

Mon avis :

Encore une découverte que je dois au groupe facebook "Auteurs cherchent avis, chronique ou bêta-lecture", merci à Elen pour ce service presse de ses 2 premiers épisodes !

L'épisode 1 est une bonne introduction qui nous présente les personnages et le sujet. Le résumé dit déjà presque tout, je ne vais pas pouvoir en dévoiler plus...Louise est une jeune femme pétillante, on devine qu'elle a dû souffrir et elle est décidée à reprendre sa vie en main et son projet de "services à la personne" peut donner des idées !! Bien pensé, bien ficelé, bien argumenté, elle a tous les éléments pour convaincre son oncle fortuné de la financer.
L'auteur réussit à faire passer ces idées et ce projet en peu de pages, tout comme l'argumentaire de Louise, on se laisse convaincre aussi et on a envie de voir comment elle va réussir. Il faut attendre la fin de l'épisode pour connaître le contenu du projet, il est bien amené, tout en fluidité.

Episode 2 : Une fille en or

Louise cherche un endroit chic où installer l'entreprise de "services à la personne" financée par son oncle Julien. Dur de s'entendre avec Cynthia, la jeune maîtresse du milliardaire. Et en ce qui concerne les hommes, Louise n'est pas au bout de ses surprises. De quoi lui faire presque oublier son passé de femme battue... Bref, dans ce deuxième épisode, ça va déménager...

Mon avis :

Après l'idée et le projet, on passe au concret : la recherche d'un lieu approprié sur Paris. Louise sait ce qu'elle veut et elle sait convaincre, son projet séduit. Son passé douloureux est un peu plus évoqué mais sans avoir tous les détails, cela ne fait que renforcer l'empathie du lecteur pour cette femme dynamique et motivée. En pleine recherche immobilière, elle se surprend aussi à déjà évaluer les futurs candidats correspondants à son entreprise, pour notre plus grand plaisir ! C'est ici qu'on apprend le nom de famille de Louise, le clin d'oeil à une référence en matière de lingerie m'a amusée ;)
On en apprend aussi plus sur son oncle, où il vit et de quelle manière, sur ses relations particulières avec les femmes... 
L'humour est très présent, on s'identifie facilement à Louise et à ses pensées ou ses remarques marrantes et pertinentes.

Ces 2 premiers épisodes sont frais, légers, et donnent envie de lire la suite !

mardi 7 mars 2017

Immortalité en papier de Gabriel Arlys

Résumé :

L'immortalité est une pure folie. L'Homme a toujours cherché à devenir immortel. L'Humanité est une pure folie. Au travers des âges, des paysages et des personnages, vous aurez ici l'occasion de sonder la folie, tantôt douce tantôt profonde, de vos pairs. De la forêt amazonienne à la lune en passant par les berges du lac Léman, de l'Antiquité au 26eme siècle en passant par les années soixante, des hommes et des femmes se démènent, attisés par leur folie, obnubilés par leur projet : obtenir l'immortalité. Malgré tous leurs efforts, ils n'échapperont pas à leur destinée, celle de vivre éternellement dans les pages de quatre maigres nouvelles d'un auteur même pas renommé. En guise de consolation, puissent-ils se voir offrir cette immortalité en papier.

Mon avis :


Je remercie les Editions Boz’Dodor pour ce SP, c'est toujours un plaisir de découvrir de nouveaux auteurs !

Ce petit recueil de 4 nouvelles nous propose d'explorer les différentes facettes de la folie des hommes en quête de l'immortalité.
La 1ère nouvelle se base sur une ancienne légende racontant qu’un homme de Magellan serait devenu un shaman immortel. Johan se rend donc en Guyane pour tenter de devenir cet immortel.
L’immortalité reposerait-elle sur cet esprit, ce personnage qu’on appelle la mère aux cheveux-racines ? Un récit exotique qui oscille entre aventure, légende, et connaissance et préservation de la planète.
C’est le récit le plus léger, peut-être dû au côté légendaire et mystique, ou au dépaysement provoqué par la faune et la flore tropicales...
La 2ème nouvelle est plus glauque, malsaine et flippante, peut-être parce que plus réaliste…
La clinique des champs propose des cures de jouvence pour riches. Mais jusqu’où peut-on aller pour rajeunir, pour ne pas vieillir, et même pour devenir immortel ?
Qui est le plus pathétique et le plus inquiétant ? Le patient qui ne veut pas vieillir, ou le médecin prêt à jouer les apprentis-sorciers dans cette quête, afin de voir sa carrière couronnée de succès. La course à la célébrité, l’argent qui peut tout payer, mais à quel prix…
La 3ème nouvelle décrit un nouveau genre d’émission de télé-réalité en direct de la lune, genre plateau des Hunger Games, avec des créatures à mutations génétiques. Le récit montre encore une fois les dangers de l’intervention de l’homme qui en cherchant à modifier les espèces, à vouloir les améliorer, ne conduit qu’à détruire l’être humain. La folie jusqu'à l'absurde !
La dernière nouvelle, séparée en 4 parties, décrit les moments de la mort de 4 personnages de l’antiquité à aujourd’hui, faisant partie à tout jamais de l’Histoire, et donc devenus immortels, au moins sur le papier.
Ceux-là sont réellement immortels, ils ont laissé des traces, que ce soit par leurs conquêtes, leurs constructions, leurs actes ou leurs écrits, c’est finalement la seule forme d’immortalité à laquelle l’être humain puisse accéder.

Merci à l'auteur de s'être éloigné des derniers clichés en matière d'immortalité, que sont devenus les vampires et autres créatures fantastiques, et d'être revenu aux aspirations de l'être humain.
Les descriptions précises, scientifiques même, contribuent à rendre ces récits dérangeants et nous donne matière à réflexion, ou à cauchemars !

jeudi 23 février 2017

Dans le noir de Lara Elric

Résumé :

Olivia, jeune femme moderne et tout à fait normale, se trouve un soir confrontée à une panne d’électricité. Ce qui n’était qu’une gêne mineure dans une soirée morose va rapidement s’avérer être un problème bien plus grave qu’elle ne le pensait. La panne dure et elle va devoir s’acclimater à de nouvelles conditions de vie plus rudes. Dans un univers où tout ce qui lui est familier est devenu inutile, il lui faudra affronter un monde qui a changé et dans lequel l’autre est devenu une menace. Avec l’aide d’un petit groupe réuni au gré du hasard, elle va tenter de s’en sortir en espérant un retour à la normale. Son caractère et son courage suffiront-ils pour faire face à des dangers auxquels elle n’est pas préparée ? Suivez Olivia et ses amis dans un périple palpitant qui vous fera reconsidérer votre quotidien.

Mon avis :

J'ai découvert ce roman grâce au groupe fb « Auteurs cherchent avis, chronique ou bêta-lecture ». La présentation du livre m'a interpellée, l'auteur me l'a donc envoyé en SP.
Et quelle surprise ! Un grand coup de cœur pour ce roman autoédité qui mérite d'être remarqué par un éditeur !

Comment le qualifier ? Roman d'anticipation...guide pratique de survie en milieu hostile...ou encore roman initiatique à la recherche d'un nouveau départ...Un peu de tout ça !
Car ici pas d'apocalypse comme on l'entend habituellement, pas de météorites, de tsunami, de zombies ou d'extraterrestres...Non c'est beaucoup plus simple et terriblement réaliste : plus d'électricité !
Si vous ne vous êtes jamais posé la question de savoir ce que vous pourriez encore faire sans électricité, ce livre vous l'indiquera, et vous inquiétera probablement.

L'auteur installe un climat pesant et angoissant : quand l'électricité va-t-elle revenir ? Que font les autorités ? Comment se préparer à manger ? Plus de téléphone, de télé, de radio... Comme l'héroïne Olivia, on se sent aussitôt coupé du monde, isolé.
Heureusement, ces sensations sont rapidement contrebalancées par la solidarité et l'entraide qui se mettent en place avec ses voisins.
Mais après les premiers jours d'interrogations suite à cette subite panne d'électricité, l'attente d'un retour rapide qui n'arrivera jamais, il faut continuer à vivre et s'organiser sur du plus long terme. Comment se nourrir, se déplacer, se chauffer sans électricité ? Le petit groupe de voisins augmente, chacun trouve sa place et tient un rôle important.
Olivia est une jeune femme courageuse et déterminée, têtue, qui a toujours des solutions et des plans à proposer, c'est une meneuse, elle est combative. Tous ses nouveaux amis ont des qualités aussi exceptionnelles, chacun à sa façon. Tous les personnages sont très attachants, sauf un (il en faut au moins toujours un ;) ). On voit les différents liens se créer au fil du récit, des liens forts d'amitié, mais aussi d'amour, un peu d'air frais dans ce monde de dangers et de brutes !
La banlieue parisienne et les villes en général deviennent très vite des ghettos où règnent la loi du plus fort, l'horreur et la barbarie. On se rend compte que l'homme peut très vite basculer du côté obscur et oublier toute son humanité quand il s'agit d'une question de survie et de prise de pouvoir. L'auteur donne une vision très réaliste du déclin d'une partie de l'humanité.
Le roman est une succession de problèmes à résoudre, de risques à prendre, les rebondissements sont constants, les pages se tournent vite, on veut savoir comment ils vont s'en sortir.
Les émotions sont retranscrites de façon très réaliste, on vit et on souffre avec les personnages, ce qui en fait un roman très vivant, prenant, difficile à lâcher. Beaucoup de larmes, d'inquiétudes, mais aussi des petites et grandes joies ! La plume de l'auteur, très fluide et agréable, contribue à ce ressenti si vibrant et juste des émotions.

Merci encore à Lara Elric pour cette découverte ! Un coup de cœur pour ce roman qui révèle les réactions et les actes des êtres humains dans l'adversité et qui montre comment l'humanité peut survivre grâce à l'entraide, à la solidarité, à l'amitié et à l'amour.

Extraits :

« Peut-être que cette panne était une opportunité qui permettrait aux gens de retrouver quelque chose de perdu, noyé dans l’obsession de la satisfaction immédiate de tous leurs désirs. »

« Il n’y avait plus de travail, mais plus de loisirs non plus, puisque ceux-ci dépendaient de l’électricité. C’était probablement l’une des raisons de leur agressivité et de leur violence : ils ignoraient quoi faire d’eux-mêmes et c’était effrayant. »

« Chacun vivait pour lui-même et pour les siens sans se rendre compte que c’était vide de sens dans les circonstances actuelles. La coupure n’avait fait que renforcer un état de fait déjà existant. Olivia eut soudain envie de pleurer devant ce que l’humanité était devenue. »