mercredi 10 janvier 2018

Les Lionnes de Venise T.2 de Mireille Calmel

Résumé :

Paris, 1631.
Trois ans déjà que Lucia a quitté Venise. Trois ans qu'elle cherche à rebâtir la vie qu'on lui a volée.
Y est-elle parvenue ?
Lucia a recréé une imprimerie. Elle compte parmi ses clients l'un des mousquetaires du roi, Aramitz. Elle peut aussi s'appuyer sur l'amitié du grand Coësre, l'énigmatique prince de la cour des Miracles.
Et pourtant...
Au détour d'une ruelle encombrée, une voix s 'élève. C'est Isabella, la courtisane vénitienne qui a précipité sa famille dans le malheur.
Isabella, à Paris... L 'étau se resserre.
Mêlée à un complot contre le cardinal de Richelieu, elle sait que la lutte sera sans pitié. Mais Lucia se révèle une incroyable combattante.
Une lionne.

Mon avis :
 
Ayant lu et chroniqué le 1er tome, j'ai reçu ce second tome en service presse des Editions XO et dédicacé.

Ce tome nous plonge dans le Paris du XVIIème siècle, à l'époque de Richelieu et des mousquetaires du roi. On y retrouve des personnages et des lieux que l'on connaît par différents livres ou films, ce qui contribue à nous faire sentir plus proches des personnages, ils nous sont presque familiers.

3 ans après leur fuite de Venise, Lucia et Marco se sont mariés et ont eu une fille, Marie. Giuseppe s'est remis de sa blessure et ils ont acheté une imprimerie à Paris, pour tenter de retrouver une vie normale. Ils ont essayé de déchiffrer la gravure pour trouver le grimoire mais ils ont échoué, et ont laissé tout cela derrière eux.
Mais les cauchemars récurrents de Marie les inquiètent et ils ont peur des fantômes de leur passé.
La banale livraison d'une commande fait ressurgir ce passé quand Lucia reconnaît Isabella qu'elle croyait morte. Sa curiosité va la mener bien plus loin qu'elle ne l'aurait cru.
Dans ce Paris où la méfiance règne, où tout est motif à être accusé de complot contre Richelieu et donc contre le roi, il vaut mieux avoir des amis puissants et bien placés, et ce ne sont pas forcément ceux que l'on croit. Le grand Coësre, « roi » de la cour des miracles en est la preuve.

Mireille joue beaucoup sur la dualité des personnages, chacun a sa part d'ombre et de lumière. Même ceux que l'on croyait du côté obscur se révèlent surprenants ! Malgré ça, les hommes de pouvoir restent ce qu'ils sont, leur convoitise et leur assurance se chargeront de les perdre !

De mystères en révélations, de passages secrets en souterrains, cette course au grimoire nous emporte dans un tourbillon d'enlèvement, de combats, de dossiers secrets, de mensonges, de dénonciations. Cette recherche de toute puissance est surtout le fait des hommes. Mais comme tout bien précieux ne devant pas tomber entre n'importe quelles mains, le grimoire a ses gardiennes, prêtes à tout pour protéger son secret.
Et comme toujours, la vérité, l'amour, les dons divinatoires de ces lionnes, et la magie transformeront les ténèbres en lumière éblouissante.
Mireille termine son roman en nous offrant la lecture des Mémoires de Bianca Dandolo, qui nous retracent le parcours du fameux grimoire et la naissance de la gravure. Ainsi la boucle est bouclée !

Un grand merci aux Editions XO et à ma chère Mireille qui sait si bien, à partir d'un détail, nous embarquer dans l'Histoire grâce à toutes ces "petites" histoires empreintes de merveilleux. 
Et j'ai adoré la théorie de la formation du crâne de cristal : originale et intéressante 😉

Arthur et Maël Une dimension inattendue de Karine de Saga

Résumé :
Attirés dans un archipel cosmique imaginaire, deux adolescents rencontrent une créature étrange et fascinante. Se transformant au gré de sa fantaisie, elle prend différentes formes, tout le long du chemin que parcourent Arthur et Maël, auprès de cette présence énigmatique. Les jeunes terriens explorent des contrées qui bouleversent leur regard sur le monde vivant, palpable ou invisible. Touchés par l'intelligence et l'émotivité de la faune et de la flore, ils font la promesse d'agir pour que les êtres humains se décident à les écouter et à vivre en harmonie avec elles. Accompagnés par leur mystérieux guide, ils fusionnent avec leurs ancêtres, les étoiles. Ils découvrent, au fond d'eux-mêmes, des pouvoirs insoupçonnés. Prenant conscience qu'ils ne font qu'un avec l'univers, ils se préparent à trouver leur place, à accepter leur rôle et à s'engager à sublimer leur vie pour déclencher une véritable révolution sur terre. Elle réunira des forces inattendues et dépassera tout ce qu'ils peuvent imaginer.

Mon avis :
 
J'ai reçu ce dernier tome de service presse en version papier et c'est un bel album illustré par Christian Le Moël. Il est plutôt destiné aux ados de 12-14 ans.
Ce 3ème tome est l’aboutissement de ces belles aventures d’Arthur et Maël.

Pour comprendre leur situation, leurs dons et comment les développer, les enfants vont être aidés par un « extra-terrestre », qui va leur donner les pistes à explorer. Ils sont dans un lieu où tout n’est qu’énergie, vibrations et où les choses se créent et se transforment au gré des pensées de leur guide.
Ils ont déjà conscience de la nécessité de préserver l’environnement sur la terre et ils vont devoir apprendre à augmenter la vibration de la planète. Par quels moyens ? Ils sont nombreux ! Les bienfaits des ondes musicales, le pouvoir des couleurs, l’amour inconditionnel, la communication avec la nature et les animaux. Ils doivent également prendre conscience de l'immortalité de leur âme, de la réincarnation et du destin qu'ils doivent accomplir.
Les références aux enfants indigo ou enfants des étoiles sont nombreuses, ne serait-ce que par la 4ème de couverture montrant des yeux violet.
Le constat de l’humanité et de la société actuelle est accablant et terriblement réaliste. C'est une très bonne idée de faire lire ça aux ados pour qu'ils puissent prendre conscience de cet état de fait mais aussi comprendre qu'ils peuvent changer les choses.
Ce dernier tome beaucoup plus engagé, et même activiste, met en évidence les conditionnements, la manipulation de l’opinion et engage à une nécessaire évolution, vers l’autonomie.

L’écriture est toujours magnifique, poétique et à elle seule, élève nos vibrations.
Ce roman pourrait être classé en « feel good » et guide pratique de développement personnel, on en ressort souriant et transformé.
J’y ai vu des clins d’oeil au film A la poursuite de demain (Tomorrowland) en ce qui concerne les croyances en la fin du monde, à Nelson Mandela pour sa citation « En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d’en faire autant ».
Les symboliques sont toujours aussi présentes, par les représentations animales (la chouette, le loup, l’aigle, l’ours). Leur guide (« Arch » quel symbole!!) se transforme au fur et à mesure de ce qu’il leur explique, il passe par tous les âges de la vie, se change en différents animaux et termine en incarnant un ange gigantesque.
Nous espérons qu’ils (que nous) réussiront à créer ce rêve qui leur est révélé à la fin, pour parvenir à un niveau de conscience plus élevé.

Merci encore à Karine de Saga pour sa confiance et pour ces merveilleux moments de lecture qui font tant de bien 💓

Extraits
« Quand ta volonté est claire et ta conscience ouverte, tes désirs font des vagues dans tout l'univers. »
« Croire en la fin du monde t'amènera à capituler. L'esprit amer infeste la Terre. Ne focalise pas sur le désordre. Cela rétrécit ton horizon. Respire. Chaque molécule d'oxygène est imprégnée de conseils et d'instructions.Tu n'es pas seul. »
« Mourir est la promesse d'une renaissance. »
« Le corps est un fleuve sans âge qui porte une âme éternelle. »
« L'Etat limitant les libertés, son pouvoir de contrainte déresponsabilise l'individu. »

mercredi 25 octobre 2017

Arthur et Maël Les Ailes de la Lumière de Karine de Saga


Résumé :
Profondément marqués par un voyage suspendu hors du temps à travers l'Australie, Arthur et Maël, à leur retour dans notre réalité, cherchent le moyen de transmettre les messages d'une grande sagesse recueillis auprès des Aborigènes. De nouveaux défis stimulent leur imagination et déchaînent leur créativité. Maël croit en la magie de l'Art qui met en branle son enthousiasme. Il choisit de suivre une voie artistique pour donner envie aux Hommes de rechercher la vérité et encourager les consciences à s'élever. En fusionnant plusieurs mondes musicaux, il espère inspirer et rassurer les gens qui ont peur de l'inconnu. Quant à Arthur, plus sauvage et en proie à d'incessantes questions existentielles, il cherche à se relier à l'univers. Suite à une apparition troublante, il perçoit toute la beauté et l'amour qui émanent de la nature. Guidé par cette présence mystérieuse, il part explorer d'autres dimensions en quête de réponses. Mais une promesse inscrite dans une mémoire mouvante réunira à nouveau Arthur et Maël en les propulsant en un lieu inattendu.

Mon avis :

Après la découverte du passé, l’initiation, la communication avec la nature du 1er tome, celui-ci nous entraîne dans les profondeurs de l’âme humaine, à la recherche du moi intérieur, de la spiritualité.

Avec la même expérience et la même initiation, on va voir que les 2 frères évoluent de façon très différente, chacun gère ce qu’il a pu apprendre comme il le peut.
Maël a tout de suite trouvé un moyen d’expression pour véhiculer ses idées, par le théâtre et la musique.
Arthur, plus jeune, plus naïf, a voulu raconter ce qu’il avait vécu, mais il n’a pas été compris et on le prend pour un original. C’est souvent ce qui se passe avec les enfants plus réceptifs et sensibles, ils parlent sans filtre et ils sont pris pour des fous, des mythos, des hyperactifs, etc.
Alors il se renferme, rumine tout seul mais continue à chercher les réponses à ses questions, il lit beaucoup, se réfugie dans la forêt. Il fait des constats très intelligents et lucides pour son âge. Il va faire une rencontre « surnaturelle » qui va l’aider à trouver le sens qui manque à sa vie. Il va réapprendre à rêver et à comprendre ses rêves et il va commencer à voir le monde différemment. Avec ce guide, il va voyager dans ses vies antérieures et ainsi dénouer les blocages qui se sont répercutés sur sa vie d’aujourd’hui.

Les notions d’aura, de karma, d’entités sont expliquées clairement et des notions de développement personnel complémentaires au 1er tome apparaissent : animal-esprit, visualisation, méditation, lithothérapie, chamanisme…la symbolique est très présente également.
Maël va aussi rencontrer ses propres désillusions : il voudrait changer le monde mais ne s’adresse pas aux bonnes personnes, l’idéalisme de la jeunesse ! Mais il comprend vite que les prises de conscience ne passeront pas par les politiciens et il rebondit. Le message est clair pour les lecteurs qui pourraient avoir les mêmes illusions !

En passant par le récit des rêves d’Arthur, l’auteur montre la vérité historique, la face cachée des grandes découvertes : les destructions des anciennes civilisations, triste réalité qui n’est pas enseignée à l’école.
Par rapport au 1er tome où tout était harmonie, joies simples, une partie du récit est ici plus sombre : la détresse d’Arthur, l’histoire des aborigènes d’Australie, les colonisations, l’esclavage, les rituels barbares…
Malgré ce côté sombre, les garçons sont poussés à passer au-dessus et à en tirer parti, à sortir des ténèbres pour aller vers la lumière et on voit qu’il y a toujours un pendant lumineux à leurs expériences négatives ou leurs ressentis douloureux (les vacances chez les grands-parents, l’apparition, le groupe de musique de Maël).
Le récit incite à ne pas se décourager, à transformer ses expériences désagréables en forces, à continuer sa route, avec bienveillance et amour. Il donne de l’élan.

Un autre coup de cœur pour ce second tome qui forme une suite tout à fait logique, à la fois de l’histoire personnelle d’Arthur et de Maël, mais aussi de l’évolution que chacun d’entre nous peut constater quand on est sur ce type de chemin…Qu’est-ce que je fais avec ce que j’ai appris, comment je le transmets, comment transformer ses faiblesses en forces, transcender le négatif en positif, être porté sur les ailes de la lumière 💗.

Merci encore à l'auteur Karine de Saga pour sa magnifique plume et sa confiance ! 

Extraits :


"Elles veulent que je voie un psychologue, maintenant! Tout ça parce qu’ils veulent me déformer pour que je devienne un élève modèle, bête et discipliné. Je suis le meilleur de la classe! Cela ne leur suffit pas? On n’a pas le droit de s’exprimer. Personne ne m’écoute."

« Il faudrait peut-être tisser ensemble le monde des blancs et le monde des peuples, dits primitifs, pour créer de nouvelles relations et guetter de nouveaux signes? Trouver une combinaison gagnante entre leurs connexions avec la terre, la mer et les étoiles, leurs organisations sociales, leurs médecines et, nos robots et nos ordinateurs qui limitent les tâches pénibles et permettent à l’Homme de disposer de plus en plus de temps? Ensemble, peut-être, on ne vivrait plus chaque nouvelle journée comme un sursis mais on avancerait sur un chemin libérateur, vers un horizon plus large et lumineux »

« Tu sais comme moi que les rêves sont réels. Ils nous mènent au-delà du symbolique, jusqu’à la vérité. Tu ne peux pas avoir oublié qu’en rêvant, on se connecte directement au cœur divin de l’Univers ! »

« En rêvant, ton âme peut se déplacer hors du corps à travers les âges et l’espace, explorer des réalités parallèles, d’autres mondes dans d’autres dimensions. Chaque excursion onirique est d’une richesse inestimable et peut anéantir ces blocages qui empêchent la libre circulation de l’énergie dans ton corps. »
« Sois à l’écoute de ton corps et suis ton intuition. »


« C’était…un rendez-vous. Vous m’avez rencontrée en Océanie suite à une promesse inscrite dans une mémoire mouvante suspendue hors du temps linéaire. Lorsqu’une rencontre doit avoir lieu, tout se met en place dans l’Univers pour que des portes s’ouvrent sur le bon endroit au bon moment… »
« Il faudrait que tous les peuples acceptent qu’ils ont tous commis, à un moment dans leur histoire, des actes ignobles. Quel que soit la couleur, les origines et les croyances d’une personne, elle a sa part de responsabilité. Si l’humanité entière veut s’élever, il faut que chacun en ait conscience. »

« Il suffit qu’un seul être s’élève pour qu’il en entraîne d’autres. Tu sais, recevoir de l’énergie n’est pas si compliqué. Quand on apprécie la beauté et le caractère unique de ce qui nous entoure, on reçoit de l’amour. Sentir cette énergie renforce son sentiment d’être vivant et sa foi en l’existence d’une unité entre son âme, une force divine et toute vie. A ton tour, tu peux renvoyer de l’amour. Tu peux donner et recevoir sans cesse. »